lundi 18  –  mardi 19/1  –  mardi 19/2 –  jeudi 21  –  vendredi 22  –  samedi 23/1 –  samedi 23/2 –  lundi 25  –  mardi 26  –  mercredi 27  –  jeudi 28  –  vendredi 29  –  samedi 30

Vendredi 29 janvier 2016 à 19h 
CRR de Paris, 14 rue de Madrid, 75008 Paris
Auditorium Marcel Landowski


Dans l’exil, le plus difficile n’est-il pas, parfois, le retour ?
Retour assumé, fantasmé ou encore imposé…


MONTEVERDI, Le retour d'Ulysse dans sa patrie
La difficulté de retrouver les siens, de se retrouver dans le regard des autres, ou seul, face à ce que l’on a éprouvé, est bien le thème central d’Il ritorno d’Ulisse in Patria de Monteverdi créé à Venise en 1640. Revenir à Ithaque, c’est l’ultime tentative de reconquérir sa part d’humanité perdue où se mêleront les joies et les peines. Car, pour que les Dieux soient heureux, les hommes doivent souffrir. Cette volonté de traduire les affects est  sans conteste au cœur du projet de l’opéra baroque – encore dans sa phase d’élaboration première – et mènera Claudio  Monteverdi et son librettiste Giacomo Badoaro  à exploiter d’une part une grande variété de récitatifs -que l’on nomme alors recitar cantando-et d’autre part de proposer – voire d’inventer- une nouvelle organisation formelle qui renforcera ainsi l’intensité dramatique du propos (élaboration des ariae, agencement des ritournelles et des sinfoniae). Avec ce Retour d’Ulysse, le compositeur mène le genre opératique à un premier aboutissement, riches en promesses et ouvre ainsi la voie à ses successeurs vers des perspectives nouvelles.
Jean-Christophe Revel


Étudiants du département de musique ancienne, du département supérieur pour jeunes chanteurs du CRR de Paris et de la classe de chant baroque du PSPBB
Stéphane Fuget, direction


© photo : Kolone