L'enfance dans la musique de Guy Sacre

Mercredi 22 janvier à 19h, salle Gabriel Fauré
Chansons enfantines, pour piano (1978), Nouvelles Chansons enfantines, pour piano (2003), Cinq Poésies de Georges Schehadé, pour chant et piano (1976), L’Album de Poil de Carotte, textes de Jules Renard, pour chant et piano (1990) avec en complément des pièces de Maurice Ravel et Federico Mompou.  Concert par la classe de piano d'Anne-Lise Gastaldi. Avec la participation de la classe de chant de Fusako Kondo, d'accompagnement de Philippe Biros, et de piano de Billy Eidi.

« Parmi les thèmes auxquels ne cesse de revenir, de près ou de loin, ma musique (le souvenir, la joie fragile de l’instant, l’exercice de la solitude, la pensée de la mort), celui de l’enfance me semble être le plus récurrent, sans doute parce qu’il les contient tous et les résume. Je ne dirais pas que ce soient là, en dépit des apparences, des pages destinées aux enfants : elles peignent moins leur monde que son regret ; elles supposent une vie vécue à rebours, au gré d’une inlassable mémoire. Si je devais leur choisir une épigraphe, ce serait le vers tremblant d’Apollinaire : Ô douceur d’autrefois, lenteur immémoriale… » 

Guy Sacre

Guy Sacre n’appartient à aucune école et ne suit aucune mode. Son attachement indéfectible à la tonalité ne lui enlève ni sa liberté, ni sa désinvolture, aiguisé qu’il est par son goût pour la bitonalité et les échelles modales. Sa musique, d’une grande économie de temps et d’espace, joue sur le paradoxe entre un mélodisme simple, apparenté à l’univers de la comptine, et une écriture harmonique élaborée, inventive, éminemment personnelle.

Les domaines de prédilection de cet amoureux de la petite forme sont le piano et la mélodie. Son catalogue pianistique comprend une vingtaine de partitions, dont deux Sérénades, quatre Sonatines de saison, des Contes moraux, un Carnaval, trois recueils de Chansons enfantines, un cycle de Vingt-quatre Préludes : du piano sans graisse et sans préoccupation virtuose, exalté pour son timbre, ses vibrations, son pouvoir de chanter (deux disques Timpani, 1995 et 2009). On retrouve ce souci de litote et de pudeur dans l’accompagnement de ses mélodies, aujourd’hui plus de cent vingt, inspirées par des écrivains aussi différents que Verlaine, Apollinaire ou Supervielle, Cocteau, Claudel ou Schehadé, Max Jacob ou Jules Renard (disque Timpani, 2000).

Par ailleurs, déchiffreur insatiable et passionné, Guy Sacre a résumé sa connaissance intime du répertoire pianistique dans les 3 000 pages de La Musique de piano (Robert Laffont, collection Bouquins, 1998), devenu un ouvrage de référence. Il est également auteur d’articles et de conférences sur divers sujets d’esthétique musicale et littéraire, comme Le promeneur en musique, La musique et les éléments, Vigny et le silence, ou Apollinaire poète du souvenir. Il est récitant dans le cadre de « parcours poétiques et musicaux » qu’il organise sur des thèmes comme l’enfance ou les adieux, ou des poètes comme Rimbaud, Fargue ou Mallarmé.

 
Klee, Le Ballon Rouge - Guggenheim (New-York)

Lundi 13 janvier
FEDERICO MOMPOU

Lundi 13, mardi 14 et mercredi 15 janvier
KURODA, BARTOK, PRÉVERT, QUENEAU…

Mardi 14 janvier
LES ENFANTS TERRIBLES

Mardi 14 janvier
LE CUIRASSÉ POTEMKINE

Mercredi 15 janvier
BETTY BOOP, FELIX THE CAT

Mercredi 15 janvier
AKI KURODA -  SAYAKA SHOJI

Jeudi 16 janvier
« 1, 2, 3 SOLEIL ! »

Vendredi 17 janvier
ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

Lundi 20 janvier
MUSIQUES DE DESSINS ANIMÉS

Mardi 21 janvier
TRANS’FUSION

Mardi 21 janvier
PIOU, CONTE POUR ENFANTS

Mercredi 22 janvier
GUY SACRE

Jeudi 23 janvier
BAMBI

Lundi 27 janvier
CONTE MUSICAL


CRR de Paris - 14 rue de Madrid - 75008 Paris

http://crr.paris.fr - #crrdeparis - Pinterest - Facebook